Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 11:43

     C'est vrai qu'au debut c'est un peu gris, nous sommes toujours en ville. Nous longeons l'avenue principale en direction de l'Est. La rue se transforme en petite route peu frequentee a cette heure matinale. Un viel homme s'arrete a notre hauteur et interpelle une voiture pour nous eviter de marcher. Nous refusons. Quelle drole d'idee! Ca le fait rire!

 

     Tres vite se dessine a notre droite un village aux ruelles etroites. Derriere, une simple colline, pied d'estale pour un petit temple . Nous nous glissons entre les maisons sous les regards etonnes des habitants. On ne voit pas beaucoup de touristes par ici! La couleur des murs en torchi, sous la lumiere du soleil, tend vers l'ocre. Quelque chose de chaleureux s'en degage. Nous gravissons la pente pour atteindre ce qui se revele etre une mosquee : le croissant de lune dore au sommet de la coupole en temoigne. Nous penetrons dans la cour interieure totalement deserte. Quelques theieres eparses sur le sol, un enorme pot en terre cuite plante de batons d'encens rose vif. Le joli batiment mele art musulman et chinois.

  

093 : Theieres, Xunhua

 

     Quand nous redescendons, un homme vetu de noir nous regarde fixement. Avons nous commis une offense en entrant ici? Sa longue barbe grise lui donne l'air d'un vieux sage ou d'un prophete. Arrives pres de lui, il nous invite d'un geste dans sa demeure. Nous nous asseyons dans un petit salon ou une jeune femme nous sert un delicieux the. A la surface du liquide sombre flottent de petites boules jaunes de la taille d'une cerise... Un fruit que nous ne connaissons pas. Sur la table sont disposes plusieurs en-cas savoureux specialement pour nous. Dans la piece il y a aussi  un jeune homme et un petit garcon. Tout le monde essaye de nous parler. Nous repondons avec nos trois mots de chinois, des mimes et des onomatopees.

  

     Au bout d'un moment nous nous retirons et reprenons notre balade en direction du fleuve. Pour cela nous nous enfoncons dans un nouveau dedalle de ruelles pittoresques. L'agencement des maisons est souvent le meme : une petite cour bordee par un mur en briques rouges ou recouvert de torchi jaunatre, puis une grande porte tres travaillee surmontee de magnifiques sculptures en bois.

 

091 : Porte sculptee, Xunhua

094 : Porte ouvragee, Xunhua

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Les gens nous fixent du regard, rient, lancent des "Hello" ou "Ni Hao". Les enfants se cachent derrieres leurs parents ou nous montrent du doigt hilares.

 

     Parfois nous debouchons sur quelques cultures verdoyantes : des bles pas murs, de la ciboule, des oignons... Des paysans travaillent accroupis sous leurs grands chapeaux pointus.

 

 

096 : Champs cultives, Xunhua

     Nous flanons sur ces chemins de terre en cherchant a nous rapprocher du grand "Fleuve Jaune" qui nous devoile, au hasard  du relief, son intrigante couleur vert cuivre. Enfin nous en atteignons la rive que nous longeons a pas lents.

 

098 : 097 : Champs cultives, Xunhua 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Bien obliges de reprendre la route goudronnee un court instant pour traverser le grand pont et decouvrir un nouveau chemin rive gauche. Notre randonnee nous conduit au travers de gorges delimitees par de grandes falaises rouges : un melange de gres et de conglomerat! Formes surprenantes penchees au-dessus du large fleuve anime d'un courant puissant. C'est grandiose!

 

101 : Falaises rouges, Xunhua

103 : Falaises rouges, Xunhua

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Nous passons entre des vergers et des troupeaux. Nous croisons un pecheur, un homme endormi ou bien encore un autre qui protege ses cultures des brebis voraces a coup de lance-pierre. Plusieurs heures de marche tranquile avant de tomber dans un cul-de-sac : l'imposante falaise et l'eau profonde nous barrent la route. Demi-tour.

 

     En peu de temps nous retrouvons l'asphalte. nous faisons signe a un petit vehicule de chantier bleu de s'arreter puis sautons dans sa remorque. Le stop, ca fonctionne meme en Chine. Il nous depose un peu plus loin. Moi dans la remorque:

 

104 : Yannick, Xunhua 

     Dans la grande rue, un homme sur le pas de sa porte nous invite a entrer dans sa maison un peu kitsch : neons bleus et roses fluos au plafond! Il nous sert le plus beau the que j'ai eu l'occasion boire jusqu'ici. Il place dans des tasses en porcelaine chinoise blanches et bleu perse un cristal translucide. C'est en fait un morceau de sucre parfume. Il ajoute les feuilles qui colorent l'eau d'un vert sombre. Enfin deux fruits rouges et deux jaunes sont deposes a la surface. L'ensemble est ravissant, plaisir des yeux et des papilles. Regulierement notre hote remplit notre tasse d'eau chaude afin que nous ne puissons jamais en arriver a bout. Pourtant nous finissons par nous arracher a ce moment de detente.

 

     Nous rentrons en stop jusqu'a l'hotel avec un bus d'ouvriers qui fait demi-tour pour nous prendre, et nous depose juste devant chez nous.

 

     Encore une journee qui nous fait apprecier la Chine!

 

089 : Montagne rouge, Xunhua

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Deux tortues en voyage
  • : Avec nos sac à dos comme des maisons de tortues et le temps d'être lents, nous nous lançons dans un voyage en direction de l'Inde. A travers l'Europe du Nord, la Russie, la Mongolie et quelques autres pays, voici nos photos et nos morceaux de récits (Yannick). Pour se déplacer, tous les moyens sont bons : à pied, en stop, en train, à cheval, en yack, en pédalo ou en luge..... tout est permis sauf l'AVION!!!! (Sophie).
  • Contact

En route...

Avec nos sac à dos comme des maisons de tortues et le temps d'être lents, nous nous lançons dans un voyage en direction de l'Inde. A travers l'Europe du Nord, la Russie, la Mongolie et quelques autres pays, voici nos photos et nos morceaux de récits (Yannick).
Pour se déplacer, tous les moyens sont bons : à pied, en stop, en train, à cheval, en yack, en pédalo ou en luge..... tout est permis sauf l'AVION!!!! (Sophie).

Recherche

Catégories