Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 17:41

     Au départ nous avions prévu pour cette journée de rejoindre Hirtshals au nord du Danemark pour prendre dans les jours qui suivent un bateau en direction de la Norvège... mais parfois une petite rencontre accélère les choses!

 

     Nous attendons au bord de la route avec notre petit panneau indiquant notre direction. Un camion blanc Ducato, pourtant lancé à bonne vitesse freine soudainement et se rabat sur le côté droit. Un mec d'environ 40 ans, blond et mal rasé ouvre la vitre et nous lance quelques mots. " sorry, we don't speak danish", notre phrase habituelle pour signaler que nous sommes touristes. Mais pour la première fois dans ce pays nous tombons sur quelqu'un qui ne parle pas anglais. Le gag commence et ce n'est que le début!

 

     Il descend de la voiture et tente d'ouvrir la porte latétale du camion pour ranger nos sacs. Mais mettre une clef là où il n'y a pas de serrure n'est pas chose aisée. Finalement il y renonce et ouvre celle de l'arrière. En voiture!

 

     Il est en fait Norvégien et rentre au pays mais il prend son bateau dans une ville plus à l'est que ce que nous avions prévu. Mais qu'importe? D'autant plus que ce sera peut-être possible de prendre le bateau en même temps que lui. Pendant le trajet il s'acharne à vouloir nous parler en Norvégien malgré notre incompréhension, et parfois se met à chanter très fort. Difficlie de ne pas rire vu les circonstances.

 

     Arrivé au port d'embarquement il tourne en rond en cherchant son terminal. Sa destination et le nom de la compagnie de bateau n'est inscrit nulpart. Il passe alors un coup de téléphone et après quelques secondes de discussion me tend le combiné!!! Une femme, dont je n'ai aucune idée de qui ca peut-être, me parle en anglais à l'autre bout du fil. C'est à n'y rien comprendre! Elle m'explique que le gars doit en fait aller à Hirtshals (notre destination première) et me charge de lui expliquer la route. Un peu surréaliste non?

 

     Sophie n'en peut plus de rire quand nous reprenons la route. Ce gars a vraiment l'air complètement paumé! Il n'aurait pas pu rentrer chez lui sans nous, sans exagérer!

 

     Il roule vite, grille les feux rouges, comme si il risquait de rater le bateau, alors que plus tard nous attendrons près de 4 heures. Peu avant notre arrivée nous lui demandons par signe combien coûte le ferry. Il nous fait comprendre que nous n'aurons rien à payer car il va nous cacher à l'arrière du bateau! La classe: passer en fraude une frontière! A quel plus bel acte symbolique peut-on prétendre pour manifester notre aversion contre les frontières? Puis ca coûte moins cher comme ca!! Et en effet, en passant la caisse, il ne prend un billet que pour lui.

 

     Nous voilà donc sur le parking d'embarquement, plongés dans une longue attente. Il fait passer le temps en aspergeant son parebrise à grand coup de liquide anti-gel. Il vide un bidon entier comme ca! Est-ce qu'il y a que nous que cela fait rire?

 

     Encore une fois il nous explique par signes que lui passera par la rampe d'embarquement et que nous, nous irons à l'arrière du camion. On a quand même un peu la pression, ce n'est pas comme prendre un bus sans ticket! Le gros bateau arrive, et là, revirement de situation. Le bonhomme nous fait signe d'aller acheter nos tickets. Dernière blague de ce clown qui nous a quand même bien avancés.

 

     Voilà une facon "amusante" de quitter le Danemark!!

 

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 16:58

     A Holbaek, où nous hébergent Jitra et Nicolas (son copain), nous retrouvons notre enfance (a-t-on jamais quitté cette pèriode?) et les joies de la neige!

 

    Pour commencer session Luge avec Nicolas (le voisin cette fois!) et ses deux petites filles dont j'ai oublié le nom. Ne vous moquez pas: le danois n'est pas une langue facile! Des descentes "fast and furious" avec des bosses dont mes fesses se souviennent encore!

 

66 : Session luge, Holbaek 68 : Session luge, Holbaek

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Le lendemain nos hôtes nous guident à travers une escapade entre sous-bois, collines et Fjords... On reste dans le blanc/bleu/gris! C'est beau, c'est froid et plat : c'est le danemark! La lumière est apaisante, le temps sec et vivifiant!

 

46 : Promenade autour de Holbaek

 

 

     Cette promenade est aussi un bon pretexte pour toutes sortes de jeux: glissades, sauts et batailles de boules de neige. Comme un gosse!

 

52 : Promenade autour de Holbaek57 : Promenade autour de Holbaek

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Dire que ce n'est que le début et que la neige sera bientôt omniprésente. Ca change vraiment de voir autant de blanc autour de nous. C'est excitant, mais en même temps cela me fait un peu peur! En tout cas pour ces quelques jours à Holbaek ce ne fut que du plaisir. Petite photo souvenir pour finir!

 

51 : Promenade autour de Holbaek

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 15:58

La capitale danoise est vraiment une étape sympa, surtout quand on est accueilli par de supers hôtes comme Tom et Chris. Vraiment chouette d'échanger avec ces deux étudiants polonais que l'on a rencontré grace au couchsurfing. Ils nous conseillent les coins qui valent le détour. On ira ainsi se balader dans les parcs, ou l'on y rencontre tout pleins de piafs.


34 : Heron, Copenhague

14 : Copenhague  

 

 

 

 

 

 

 

On a ensuite fait un tour au jardin botanique, moi j'aime beaucoup parce que ya des plantes partout et qu'il fait chaud, un peu ambiance Costa Rica! On reconnait des caféiers, yucas, ficus ou bananiers. On continue notre route vers les propriétés de Mme la Reine, puis par un petit passage dans le centre ville. On y croise des faux Indiens jouer de la flûte de pan avec des amplis, comme dans beaucoup de grosses villes en fait! Mais là ils sont particulieremt ridicules en poncho sous la neige!!! D'autres musiciens (mais des vrais cette fois, désolée pour les précédents...), probablement de l'Est, jouent dans ce froid accordéon, violon ou piano.

 

Le lendemain, encore des parcs puis on longera les docks avant d'arriver dans le célèbre quartier Christiania. A la base, le quartier hippi, sorte d'énorme squatte qui a connu pas mal de mouvements sociaux. Aujourd'hui, il est toujours interdit d'avoir sa propre voiture, de porter une arme et la weed ou le chichon sont en vente libre. L'endroit est bien touristique, peut-être un peu trop d'ailleurs, reste-il des vrais babos?

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 21:23

01 : Youhou, de la neige partout!

 

Bientôt un mois que l'on a commencé le voyage, c'est peu et en même temps cette sensation d'être bien loin de la France. Ca y est, l'anglais s'impose de plus en plus, et ca n'est pas sans difficultés! Les miams miams ne sont plus les mêmes, les paysages changent aussi... De la neige partout, mais pas encore de caribous!

Depuis les contrés choletaises, on a donc parcouru quelques kilomètres... On en est à 45 véhicules : 42 voitures, 1 ptit camtar de babos, 1 petit camion et 1 gros camion. Ohoh, même que le cammioneur ne parlait QUE allemand et écoutait de la musique des années 80 absolument géniale!

Pour les chauffeurs de voitures, ya le choix : de la fiat panda (la première tuture à Cholet) à la grosse bagnole où l'on nous propose de choisir la température intérieure. De chouettes personnes en général. On se fait offrir des mars ou des bounty par un vieux Danois qui a fait le tour de l'Europe en vélo, un autre nous met des verres de café entre le main (humm, difficile de refuser même quand on est plutôt thé (plutôt beaucoup beaucoup et qu'on n'aime pas ca en fait!)). Depuis quelques jours au Danemark, on a de la concurence d'autres auto-stoppeurs, dont une vielle baroudeuse aux cheveux blanc en combinaison de ski rose et verte fluo! Pour l'instant, l'attente sur le bord de la route reste honnête, ca marche même très bien ici, le plus galère a peut-être été vers Dauville ou pour traverser les frontières... 

Parfois difficile de communiquer en danois ou en turc... mais on rigolera encore plus avec les Mongols ou Chinois! 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Deux tortues en voyage
  • : Avec nos sac à dos comme des maisons de tortues et le temps d'être lents, nous nous lançons dans un voyage en direction de l'Inde. A travers l'Europe du Nord, la Russie, la Mongolie et quelques autres pays, voici nos photos et nos morceaux de récits (Yannick). Pour se déplacer, tous les moyens sont bons : à pied, en stop, en train, à cheval, en yack, en pédalo ou en luge..... tout est permis sauf l'AVION!!!! (Sophie).
  • Contact

En route...

Avec nos sac à dos comme des maisons de tortues et le temps d'être lents, nous nous lançons dans un voyage en direction de l'Inde. A travers l'Europe du Nord, la Russie, la Mongolie et quelques autres pays, voici nos photos et nos morceaux de récits (Yannick).
Pour se déplacer, tous les moyens sont bons : à pied, en stop, en train, à cheval, en yack, en pédalo ou en luge..... tout est permis sauf l'AVION!!!! (Sophie).

Recherche

Catégories