Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 01:00

     Les Mongols se passent bien de parcs d'attraction  et montagnes russes en tout genre. Qu'en feraient-ils quand il suffit de monter dans un bus de ville blinde pour avoir son lot de sensations fortes? Coups de freins bruques, pneus qui crissent dans les virages : les gens tombent les uns sur les autres, bien souvent en rigolant. Une petite bagarre entre un groupe de femmes militaires et un mec un peu louche pour le spectacle, et, si vous avez de la chance, vous asisterez meme aux tours de magie des pick pockets... Sophie y a laisse son porte monnaie!

 

130' : Bus de ville

     Si vous preferez rester pieton, le jeu est different. Il consiste a slalomer entre les voitures lancees a vive allure lorsque vous traversez une rue. Il y a bien les coups de klaxons pour prevenir, mais n'attendez surtout pas que le vehicule qui vous fonce dessus ralentisse!

 

     En ce qui concerne les trajets longue distance, c'est un peu comme une pochette surprise, ou comme jouer au loto. On ne sait jamais ce qui nous attend!

 

     Prenons par exemple le trajet entre Oulan Bator et Murun. Le bus devait partir a 9h00 (en omettant qu'il fut annule la veille pour cause de tempete de neige), et on nous precise bien qu'il nous faut arriver en avance. Pas de probleme : a 8h45 nous nous presentons au chauffeur avec la legere inquietude d'etre en retard, mais nous sommes en fait les premiers. Le temps que les autres passagers arrivent et de charger a ras bord le bus de marchandises en tout genre : nous ne quittons Oulan Bator qu'a 11h00!

     Apres quelques 200km de piste le conducteur freine brusquement (une vielle dame en tombe de son siege!) pour eviter une brebis. Les outils sont alors necessaires pour faire redemarrer le vehicule. Tout le monde en profite pour prendre l'air. Les femmes s'eparpillent dans la prairie alentour et s'accroupient sous leur long manteau pour pisser un coup. La photo vaudrait la peine, mais ce serait un peu deplace.

     Le soir tard nous nous arretons manger dans un bouiboui qui offre pour seul repas des nouilles chinoises. Il fait tres froid dehors et notre bus s'enrhume, il refuse de reprendre la route. Nous restons coinces ici. Merci les "noodles" pour nous reconforter. Nous passons la nuit sur une chaise autour d'un poele. A force de boire de la vodka verre sur verre, la moitie des hommes presents finissent saouls. Et quelle meilleure attraction pour des mecs bourres que deux touristes qui ne pompent rien a la langue? L'un d'eux me prend en sympathie et se met en tete de nous servir de guide sans meme parler un mot d'anglais!

     Vers 7h00 du mat' un deuxieme bus arrive, deja charge comme l'etait le notre. Il faudra pourtant que l'on s'entasse tous dans celui-ci. Notre pretendu "guide" s'assoit evidemment a cote de nous, et, fin saoul, s'endort sur moi. Il pu, j'ai les jambes comprimees et je redoute qu'un coup de frein un peu violent suffise a le faire vomir!

     Arrivee a Murun vers 14h00. Faite le calcul entre 9h00 du mat' et 14h00 le lendemain, il s'est ecoule 29 heures. Definitivement mon plus long trajet en bus!

 

     Entre Murun et Hatgal, nous testons une alternative, les mini-vans importes de Russie. Ces vehicules sont concus pour contenir 14 personnes, or nous sommes 18, plus les bagages qui prennent pas mal de place! Autant dire que l'espace vital est limite!

 

130'' : Mini Van

     En ete il faut 2h pour rallier le village, mais en hiver le trajet peut durer 5 heures (pour 120km) "because the snow!". Cinq heures entasses comme ceci, ca risque d'etre long! C'etait sans compter l'effet "pochette surprise" : en fin de compte les occasions de se degourdir les jambes sont frequentes.

     En effet quelques minutes apres s'etre elance sur la piste cahoteuse, le van s'embourbe dans la neige. Marche arriere, marche avant... Rien y fait. Alors, tous les gars a bord descendent pour pousser tandis que femmes et enfants restent au chaud. Le camion parvient finalement a reculer. Le conducteur installe des chaines sur les pneus. Celles-ci sont raccomodees de bouts de ficelles. Il y rajoute un morceau de fil de fer pour faire tenir le tout : c'est du fait-maison!

     Pendant ce temps les hommes discutent et fument en riant, dans le froid, la neige et le vent. Tout parait normal!

     Apres deux ou trois essais, le mini-bus surmonte l'obstacle. A plusieurs reprises il nous faut ainsi descendre pour degager le van d'un mauvais pas. Parfois ca glisse beaucoup, je me casse la gueule et manque de me faire ecraser sous les eclats de rire des Mongols. Parfois ce sont eux qui tombent. Quand le camion file au loin, profitant de l'elan pour avancer, nous devons marcher, parfois 10 minutes, pour le rattraper. En fait j'ai paye pour marcher et pousser!

 

 

026 : Traje Murun-Hatgal

     Cependant, meme si c'est rare, avec les transports mongols comme au loto, on peut parfois gagner. C'etait entre Oulan Bator et Tsetserleg. Pour une fois, le bus dans lequel nous montons semble presque luxueux: nous avons de la place pour etendre nos jambes, les fauteuils sont munis de repose-tete, aucun mec torche derriere nous et, summum de la perfection, nous partons a l'heure.

 

     Et oui! Il ya toujours une surprise!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Léa MADEUF 11/07/2011 17:00


pousser un véhicule dans la neige.. ça me rappel quelque chose ça! bon tant mieux que je t'ai entrainé!!! héhé


Yannick 12/07/2011 11:06



Oh l'entrainement n'etait pas a la hauteur de l'epreuve : le climat en Mongolie est autrement plus rude! Mais je garde un bon souvenir de ce week end enneige ou il a fallut debloquer ta tuture.



Dimitri 16/05/2011 18:53


(on put répondre à une réponse sans envoyer un autre commentaire? Je vois pas où...)
Ouep, Suède, Hongrie et un chantier bénévole en Ukraine :) Mais maintenant c'est les partiels...


yannick 20/05/2011 13:54



Je t'avais repondu une premiere fois mais en lisant un peu trop vite taquestion... Je pense en fait que ce n,est pas possible. Par contre les autres moyens de nous contacter sont le lien
"contact" ou par Mail.


Ca va, tu n'as pas l'air de t'ennuyer. Bonne chance pour tes partiels et si apres tu veux fair un petit tour en Chine, on y est jusqu'a fin Juillet. A plus



Dimitri 14/05/2011 17:56


Ahah ça a l'air génial ! De toute façon les galères font très souvent les meilleurs souvenirs ;)
J'espère que vous allez bien!


Dimitri


Yannick 16/05/2011 00:49



Ca roule!


Et toi la forme? Quelques experiences Couchsurfing depuis que tu t'es inscrit?



Karen 26/04/2011 13:57


Les transports, c'est comme les Kinder finalement !
Joyeuses Pâques !


So 30/04/2011 05:59



Exactement! Merci bien, mais ca ete sans chercher les oeufs cette fois ci...moins drole!



Présentation

  • : Deux tortues en voyage
  • : Avec nos sac à dos comme des maisons de tortues et le temps d'être lents, nous nous lançons dans un voyage en direction de l'Inde. A travers l'Europe du Nord, la Russie, la Mongolie et quelques autres pays, voici nos photos et nos morceaux de récits (Yannick). Pour se déplacer, tous les moyens sont bons : à pied, en stop, en train, à cheval, en yack, en pédalo ou en luge..... tout est permis sauf l'AVION!!!! (Sophie).
  • Contact

En route...

Avec nos sac à dos comme des maisons de tortues et le temps d'être lents, nous nous lançons dans un voyage en direction de l'Inde. A travers l'Europe du Nord, la Russie, la Mongolie et quelques autres pays, voici nos photos et nos morceaux de récits (Yannick).
Pour se déplacer, tous les moyens sont bons : à pied, en stop, en train, à cheval, en yack, en pédalo ou en luge..... tout est permis sauf l'AVION!!!! (Sophie).

Recherche

Catégories